INTERVIEW

Lorry Beaucé

Aujourd’hui, rencontre avec un trailer breton qui accumule les podiums sur des distances entre 15km et 30km. En septembre dernier, il a notamment terminé à une très belle 2nde place sur le 25 km du Trail des Légendes de Brocéliande. Parmi ses nombreux podiums, on peut souligner ses victoires en 2019 sur le 30 km de Bobital, sur le 29 km de l’Aber Wrac’h et une 2nde place sur le 26km du Trail du Glazig.

Salut, mais qui es-tu ?

Bonjour, moi c,’est lorry Beaucé. Bientôt 33 ans, que le temps passe vite ! J’habite à Saint-Pern en Ille et Vilaine avec ma femme et mes deux enfants de 3 ans et 8 mois. Je suis agriculteur en Cotes d’Armor sur la commune de Plouasne. Voilà 10 ans que je vis de ma passion pour la production laitière. Autrefois footballeur, j’ai voulu changer de sport pour trouver un meilleur équilibre de vie avec ma petite famille. Pour moi courir en nature était une évidence. J’ai couru mon premier trail en 2016 à Bobital. Toujours non licencié en club.

La course que tu rêves de gagner ?

Localement, Guerledan reste la référence. Mais le marathon du Mont Blanc me fait rêver !

Ta perf’ dont tu es le plus fier ?

Mon premier bain dans le milieu du trail breton, le 26 km du Glazig en 2018, où je finis derrière Vincent Rouxel, Alban Chorin et Christophe Lefevre. Je me suis dit que pour un début, c’était pas trop mauvais !

Ton souvenir le plus délirant sur une course ?

Au marathon race d’Annecy, au 30eme km et dernière montée, je me suis mis a rigolé. Tout était réuni, plaisir dans l’effort et paysage magnifique !

L’athlète qui n’arrête pas de se la péter ? 

Mon pote Ludovic Castel avec qui on partage le même entraineur. Il ne sait pas faire un footing en groupe, toujours aux avants postes, toujours à fond ! Même ses départs de course sont toujours trop rapides !

Tu penses à quoi sur la ligne de départ ?

Aux supers moments dans les sentiers que l’on va passer.

Ton objectif sportif en 2021 ?

On voulait travailler sur mes points faibles avec mon entraineur. Et également envisager de participer aux cross country !

Le truc qui t’énerve dans la vie ?

Je suis perfectionniste donc je dirais de ne pas trouver de solutions aux problèmes que je rencontre.

Plutôt Pates Carbo ou bon gastro ?

Pates carbo, ma femme est une excellente cuisinière !

Plutôt grass’mat ou lève tôt ?  

Lève tôt, 5h30, j’aime ce silence du matin au travail et le lever de soleil

Le film ou la série dont tu aurais aimé faire parti ? 

Fan de l’univers Marvel, je dirais Captain america !

Est-ce que ces confinements ont changé quelque chose dans ta vie sportive et/ou personnelle ? 

Le fait de ne plus structurer son planning d’entrainements en vue d’objectifs est plus difficile. Il faut avouer que le moral est en dents de scie. Vivement le retour à la normale.

Le titre qui te fait chanter ? 

Cindy Lauper «Girls just want to have fun»

Le plus bel endroit de France ?

Le lac de Rophemel pour le trail ou la randonnée !

Le truc de fou que tu aimerais faire ?

Simplement voyager et aller aux Etats Unis

Quel est le plus beau cadeau que quelqu’un pourrait te faire ?

Que moi et ma famille nous restions en bonne santé

Si tu pouvais être quelqu’un d’autre, tu serais…

Mon père, toujours là pour ses enfants, entrepreneur dans l’âme et très courageux.

Un conseil pour 2021 à adresser à nos lecteurs ?

La lumière reviendra dans le monde du running amateur, en attendant profitez en pour vivre d’une autre manière vos entrainements.

MERCI LORRY ET À BIENTÔT !